Burundi: l'afflux des réfugiés se poursuit au Rwanda et en RDC

Écouter /

Des réfugiés burundais au Rwanda (Photo: UNHCR).

Fuyant la tension qui monte à l’approche des élections de juin, les réfugiés burundais sont de plus en plus nombreux à traverser la frontière.  Ils sont plus de 25.000 à avoir franchi le Rwanda voisin et plus de 7.000 à se réfugier aussi  en République démocratique du Congo (RDC), notamment dans les territoires d'Uvira et de Fizi au Sud-Kivu. Une situation qui n'est pas simple pour Kinshasa qui a déjà accueilli ces dernières semaines plus de 90.000 Centrafricains qui ont également fui les violences dans ce pays.

Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), ces 32.000 réfugiés au Rwanda et en RDC sont en majorité des femmes et des enfants, qui ont fui depuis début avril en citant pour motif l’intimidation et les menaces de violences liées aux prochaines élections.

En attendant, les réfugiés burundais vivent chez l'habitant. Le gouvernement congolais et le HCR s'activent pour leur trouver un lieu d'accueil décent au Sud-Kivu.

Dans son dernier bulletin en date du 26 avril, le Bureau pour la coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dit se préparer d'ailleurs à un possible afflux de réfugiés dans les pays voisins du Burundi – le Rwanda, la RDC, la Tanzanie et l’Ouganda. « Les partenaires humanitaires prévoient qu’en cas de violences pré-électorales, quelque 50.000 personnes risquent d’être affectées au cours des huit premières semaines, et, dans le pire des scénarios, jusqu’à 350.000 au cours des six premiers mois », fait remarquer OCHA, évoquant un « impact humanitaire » potentiellement massif.

Avec ces prévisions alarmantes, l'ONU a demandé aux pays donateurs 11,6 millions de dollars pour couvrir les premières opérations préparatoires d’aide.

(Extrait sonore : Céline Schmitt, porte-parole du HCR en RDC; Propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...