Burundi : cas suspects de choléra à Nyanza-Lac et inquiétudes parmi les réfugiés en Tanzanie

Écouter /

L’UNICEF dans ses actions dans un camp de réfugiés burundais à Kagunga en Tanzanie (Photo: UNICEF-Burundi).

Plus de 110.000 Burundais, des femmes et des enfants pour la plupart, ont fui dans des conditions difficiles vers le Rwanda, la République démocratique du Congo et la Tanzanie voisine où le choléra a déjà commencé à faire des ravages. L'épidémie a fait au moins 27 morts dans les camps de réfugiés en Tanzanie. Au Burundi également, 15 cas suspects de choléra ont été amenés à l’hôpital de district de Nyanza Lac. L'UNICEF, qui ne signale aucun décès officiel au Burundi, attend de recevoir les résultats de l'analyse de ces échantillons.

Face à cette urgence sanitaire, l’UNICEF a acheminé des fournitures de secours au nord-ouest de la frontière tanzanienne avec le Burundi, sur les rives du lac Tanganyika. Parmi ces fournitures de secours fournis par l’UNICEF figurent des kits de traitement du choléra, du chlore, du savon, des comprimés de purification d’eau et des seaux en plastique. Des aliments à haute teneur en protéines et prêts à la consommation ont été également fournis par l’UNICEF pour couvrir les besoins d'un millier d'enfants vulnérables pendant une semaine.

La tension politique au Burundi a forcé plus de 110.000 personnes à fuir vers les pays voisins. Le surpeuplement et les mauvaises conditions d'hygiène ont entraîné une forte augmentation des cas confirmés ou suspects de choléra et de diarrhée aiguë parmi les réfugiés. A cet égard, l'UNICEF prévient que, sans un centre de traitement du choléra sur le site de Kagunga, les taux de mortalité peuvent devenir extrêmement élevés.

Au Burundi aussi, ces 15 cas suspects de choléra répertoriés à l’hôpital de district de Nyanza-Lac font redouter le pire. Le ministère burundais de la Santé et ses partenaires dont l'UNICEF ont maintenant rouvert un centre de traitement du choléra dans cette province de Makamba, sur les rives du lac Tanganyika, au sud du Burundi.

(Extrait sonore : Dr Sophie Léonard, Chef de la santé et de la nutrition au Bureau de l'UNICEF au Burundi ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...