Yémen : l'avion chargé d'aide médicale de l’UNICEF atterrit enfin à Sanaa

Écouter /

Une famille ayant trouvé un refuge provisoire dans une école, dans le gouvernorat d'Aden. Photo OCHA/Eman

Au Yémen, l’aide humanitaire commence à arriver au compte-gouttes. Deux premiers avions du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de l'UNICEF, chargés chacun de seize tonnes d'aide médicale ont atterri ce vendredi à Sanaa, ont annoncé les deux organisations. C’est la première fois qu’une aide aussi substantielle arrive par voie aérienne dans la capitale yéménite depuis le déclenchement de l’opération « Tempête décisive » par la coalition de neuf pays arabes conduits par l’Arabie saoudite.

L'appareil affrété par l’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, a pu se poser avec à bord seize tonnes de chargement. « Notre avion vient d’atterrir à Sanaa en provenance de Djibouti », a dit Christophe Boulierac, porte-parole de l’UNICEF. Il s’agit d’une première cargaison d’aide de l’UNICEF, a-t-il dit, précisant qu’elle était composée de « médicaments, d’antibiotiques et de kits de premiers secours ».

Un avion du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a également atterri le premier à Sanaa avec 16 tonnes d’aide médicale d’urgence à son bord. L’avion transportait des médicaments, du matériel chirurgical et des bandages.

L'arrivée de cette aide fournie par ces deux agences humanitaires constituent une véritable bouffée d'oxygène pour les civils alors que selon les humanitaires, les réserves de médicaments et d’équipements s’épuisent dans les hôpitaux. La population souffre en outre de pénuries de carburant et d’eau tandis que les stocks de nourriture se raréfient.

Le conflit au Yémen aurait fait près de 648 morts et 100.000 déplacés depuis deux semaines.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l’UNICEF; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...