Yémen : 148 étrangers évacués par l'OIM

Écouter /

Une famille yéménite fuyant Saana. Malgré les opérations d'évacuation, des ressortissants étrangers sont toujours bloqués au Yémen (Photo : A. Mojalli / IRIN)

Alors que le conflit fait chaque jour de nouvelles victimes au Yémen, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) poursuit ses opérations d'évacuation de ressortissants étrangers. L'OIM a procédé hier à son second vol charter qui avait à son bord 148 passagers originaires de treize pays africains, européens et asiatiques.  Cet avion parti de Sanaa à destination de Khartoum (Soudan), ouvre la voie à de nouvelles évacuations de plus de 16.000 ressortissants de pays tiers bloqués au Yémen.

 

A bord de ce second vol de rapatriement, il y a 148 ressortissants de pays européens comme le Royaume-Uni ou l'Allemagne, mais aussi des Etats-Unis, du Canada, du Bangladesh, de l'Egypte, de la Tunisie et de l'Ethiopie. Ces passagers ont atterri hier dans la capitale soudanaise, en provenance de Sanaa. Lundi déjà, près de 143 ressortissants étrangers sont arrivés à Khartoum. Et si les conditions sécuritaires le permettent, l’Organisation internationale pour les migrations prévoit dès la semaine prochaine plusieurs rotations quotidiennes entre Khartoum et Sanaa. Elle a d'ailleurs négocié avec le Soudan et l’Ethiopie, l’établissement d’un pont humanitaire aérien pour évacuer ces étrangers.

En attendant, près de 16.000 personnes ont besoin d’une assistance internationale pour quitter le Yémen. À ce stade, 38 pays ont demandé à l'OIM de l’aide pour évacuer leurs ressortissants. Certains de ces étrangers attendent à l’aéroport de Sanaa depuis plusieurs jours.

Et pour financer ses opérations, l'OIM a lancé la semaine dernière un appel pour soutenir ses opérations d'évacuation, ainsi que son programme d'aide humanitaire à l'intérieur du Yémen. L'appel initial de 10 millions de dollars devrait considérablement augmenter pour couvrir la demande et la charge de travail attendues dans ces évacuations.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...