Yarmouk/Syrie : le chef de l'UNRWA en mission «urgente» dans le camp de réfugiés assiégé

Écouter /

Une mère et son enfant à Yarmouk, Syrie (Photo : UNRWA/Taghrid Mohammad)

Le patron de l'agence des Nations Unies en charge des réfugiés palestiniens a entrepris une visite d’urgence en Syrie ce samedi, pour se rendre compte par lui-même de l'état de la sécurité et de la protection de milliers de palestiniens et de civils syriens dans le camp de réfugiés de Yarmouk qui a été envahi ces derniers jours par des militants islamistes.

Pierre Krähenbühl, le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), particulièrement alarmé par le sort des réfugiés, s'est rendu à Yarmouk pour avoir une idée de la situation dans le camp, entendre des réfugiés touchés par la crise, et consulter les dirigeants sur la façon d’obtenir de l’aide en faveur des personnes dans le besoin.

Depuis le 1er avril, Yarmouk est le théâtre d’intenses combats entre un certain nombre de groupes armés, y compris les éléments qui appartiendraient à l’État islamique en Iraq et au Levant (EILL), des violences qui ne permettent pas aux civils de quitter le camp.

Dans le camp de Yarmouk se trouvent 18 000 résidents assiégés dont 3 500 enfants, qui sont depuis plus d'un an tributaires des distributions intermittentes par l’UNRWA de nourriture et d’autres formes d’assistance. Dans certaines zones, les interruptions des opérations humanitaires ont laissé des milliers de personnes sans aide pendant des mois.

Au cours de sa visite, Pierre Krähenbühl devait consulter des représentants du gouvernement syrien et discuter d’une solution pacifique pour faire face aux conséquences humanitaires de la situation dans le camp. Il devait aussi s'entretenir avec plusieurs hauts fonctionnaires de l’ONU sur les moyens d’acheminer de l’aide humanitaire aux civils.

Le Commissaire général devait, par ailleurs, rendre visite à des personnes déplacées actuellement hébergées dans un bâtiment de l’école à Tadamoun.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...