Vanuatu: un mois après le cyclone situation toujours précaire

Écouter /

Vanuatu: dommages occasionés par le passage du cyclone Pam. Photo: Unicef Pacific

Cela fait presque un mois que le cyclone Pam a déferlé sur les côtés de l'archipel Vanuatu. A ce jour la réponse menée par le gouvernement a besoin de fonds pour poursuivre ses efforts humanitaires de base comme l'approvisionnement en nourriture, eau potable et abris. Pour rappel la catastrophe avait détruit 90% des récoltes agricoles, laissant une population sans revenu et au risque d'être confrontée a une insécurité alimentaire à long terme.

Dans son dernier rapport le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA), signale que dans l'archipel de Vanuatu plus de 160 000 personnes ont besoin d'une alimentation adéquate, notamment les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans.

L'accès à l'eau potable est un autre souci majeur, depuis le passage du typhon. Sur les 81 îles que compte l'archipel, 22 d'entre elles sont particulièrement touchées. Selon la coordonnatrice humanitaire pour Vanuatu Osnat Lubrani, l'archipel aura un grand besoin d'aide pour reconstruire son infrastructure, replanter les semences et créer des emplois.

Le 24 mars dernier un appel de fond demandait une somme de 29.9 millions de dollars pour venir en aide à 166 000 personnes affectées par le cyclone, pour une période de trois mois. Jusqu'à présent seul 36%, soit 10 millions de dollars ont été promis.

(Mise en perspective de Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...