Vanuatu: l'UNESCO évalue les dégâts causé par le cyclone sur les ressources culturelles

Écouter /

Site à Vanuatu Photo UNESCO

Depuis début avril l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, les sciences et la culture (UNESCO) est en partenariat avec le gouvernement de Vanuatu et d'autres agences onusiennes, afin d'évaluer les pertes et les dégâts causés par le cyclone Pam. Il s'agit aussi d'identifier les coûts liés à la reconstruction et les priorités.La mission de dix jours a déjà révélé la perte de certaines ressources culturelles du Domaine du Roi Mata, durement touché après le passage du typhon.

Le domaine est constitué de trois sites datant du début du 17eme siècle, réparti sur trois îles. Ce domaine est un exemple du système de gouvernance dans la région du Pacifique et démontre surtout le lien entre les peuples Pacifique et leur environnement à l'époque. Ce site reflète aussi la convergence entre tradition orale et archéologie.

Les rafales de vents et les fortes pluies ont causé des glissements de terrains qui ont endommagé et menacé la stabilité des grottes de Fels sur l'île de Lelepa. Les peintures murales de ces grottes sont une attraction touristique et une importante source de revenus pour la communauté locale. D'autres institutions culturelles ont été sévèrement endommagées y compris le Centre culturel de Vanuatu. De façon plus générale les connaissances traditionnelles et les pratiques culturelles ont toujours permis au peuple Vanuatu de vivre et de s'adapter aux changements à travers l'histoire. Mais l'impact du cyclone sur la communauté pourrait faire disparaitre transmission de certaines connaissances notamment en matière de construction.

L'ensemble des pertes et des dommages perpétrés par le cyclone dans le secteur culturel est estimé à 650 000 dollars.

(Mise à jour de Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous Culture et éducation, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...