Syrie: relance des consultations le 4 mai à Genève

Écouter /

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, lors d’une conférence de presse à Genève. Photo: ONU/J. M. Ferré

Le médiateur de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, va entamer le 4 mai au Palais des Nations à Genève des négociations « séparées » avec les différentes parties prenantes au conflit syrien. L'objectif de ces consultations est de relancer le processus de paix et de faire le point sur la situation presque trois ans après « l’adoption du communiqué de Genève » du 30 juin 2012.

 

Cela fait plusieurs semaines que le médiateur de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura multiplie les contacts pour tenter de réunir les acteurs syriens et les pays ayant une influence sur le conflit. Et pour relancer ce dialogue, ces nouvelles consultations de Genève prévues le 4 mai dureront quatre à six semaines. Un processus qui verra la participation aussi des représentants ou ambassadeurs des parties invitées ainsi que des experts. Lors d'une conférence de presse ce vendredi à Genève, le porte-parole de l’ONU, Ahmad Fawzi, a indiqué que les « invitations ont été envoyées aux parties syriennes, mais aussi aux acteurs régionaux et internationaux ».

Sur le format de ces consultations, il est prévu que l'Envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie rencontre d’abord les représentants des Syriens.

L'objectif affiché de ces consultations est de faire le point sur la situation presque trois ans après l’adoption du communiqué de Genève 1. Le communiqué de Genève est un document signé le 30 juin 2012 comme plan de règlement politique du conflit, à l’issue de la 1ère conférence internationale sur la Syrie  sur les bords du Lac Léman.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...