Soudan du Sud : dernière vague de démobilisation d'enfants du groupe rebelle Cobra

Écouter /

Des enfants rendent leurs armes pendant une cérémonie qui formalise leur demobilisation de la Faction Cobra, à Pibor au Soudan du Sud en Février 2015 Photo UNICEF NYHQ2015 0201 Rich

Au Sud Soudan 282 garçons et une fille sont les derniers enfants à avoir été libérés des mains du groupe armé connu sous le nom de Faction Cobra, à Kibor, dans l'état de Jonglei, au Soudan du Sud. Cette démobilisation d'enfants a été rendue possible grâce à des pourparlers de paix entre les groupes alliés à David Yau Yau et le gouvernement sud soudanais. Il s'agit de la dernière d'une série qui avait débuté au mois de janvier et qui a permis la relâche de 1757 enfants au total. Lors d'une cérémonie les ex enfants soldats ont remis leurs uniformes et leurs armes pour enfiler des vêtements civils. Ils seront temporairement logés, nourris et recevront un soutien psychologique jusqu'à l'arrivée de leurs familles.

Ces enfants devront intégrer un programme de réinsertion, qui suit les principes de Paris, qui soutient l'approche suivante : l'assistance de chaque enfant démobilisé et réuni à sa famille, sera aussi fournie à un enfant vulnérable de la communauté.

Pour autant le Fond pour l'Enfance des Nations Unies (UNICEF) estime qu'au moins 12 000 enfants sont toujours  retenus par différents groupes armés à travers le Soudan du Sud. Toujours selon l'UNICEF il y a de fortes chances que ce chiffre soit revu à la hausse, car plusieurs conflits restent actifs persiste dans le pays.

(propos de Tsedey Girma, spécialiste des programmes d'urgence pour UNICEF au Soudan du Sud; mise en perspective de Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...