Questions autochtones : Ouverture des travaux de l'Instance permanente.

Écouter /

Deux participants à la séance d’ouverture de l’Instance des questions autochtones. Photo: ONU

L'Instance permanente sur les questions autochtones vient d'ouvrir, lundi matin, les travaux de sa quatorzième session qui se tiendront au Siège jusqu'au 1er mai.

Au cours de ses travaux, l'Instance permanente placera un accent particulier sur l'examen des droits économiques, sociaux et culturels des peuples autochtones.

Les droits culturels ont une importance particulière pour les peuples autochtones dans la mesure où, sur le plan culturel, ceux-ci sont différents de la plupart des sociétés dans lesquelles ils vivent.

Les droits culturels visent notamment la protection de leurs pratiques traditionnelles et religieuses, de leurs langues, des lieux sacrés, de leur patrimoine culturel, de leur propriété intellectuelle, de leur l'histoire orale et traditionnelle.

L'Instance se mobilise également pour que le pro¬gramme de développement pour l'après 2015 assurent aux peuples autochtones une participation significative.

Ces derniers, qui représentent environ 370 millions de personnes dans le monde, font face à d'énormes disparités en termes de famine et de malnutrition ainsi que d'accès aux soins de santé et d'espérance de vie. Ils représentent un tiers des 900 millions de personnes rurales vivant dans l'extrême pauvreté et connaissent aussi des niveaux dispropor¬tionnellement élevés de mortalité maternelle et infantile, de prévalence de maladies cardiovasculaires et du VIH/Sida, et de suicide chez les jeunes.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...