ONU / UNMAS : la lutte contre les mines concerne « bien plus que des mines »

Écouter /

Ban Ki-moon et Agnès Marcaillou visite l’exposition de l’UNMAS sur les mines antipersonnel. Photo : ONU /C.Silveiro

Il y a toute une catégorie d'engins qui explosent et qui nous menacent aujourd'hui, qui empêchent les gens d'aller travailler, d'aller voter ou les enfants d'aller à l'école et c’est là le rôle que nous tenons, a déclaré mercredi la Directrice du Service d’action antimines des Nations Unies (UNMAS), Agnès Marcaillou, dans le cadre des activités de sensibilisation à la lutte contre les mines antipersonnel qu'elle mène cette semaine à l'approche de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l'assistance à la lutte antimines, célébrée le 4 avril.

Cette année la Journée prend d'autant plus d'importance que le monde marque également le dixième anniversaire de l’adoption du Traité général d’interdiction des mines.

Le thème pour cette année « Plus que les mines » dénote, selon elle, l'évolution qui a eu lieu depuis le milieu des années 1990, lorsque l'accent avait été mis sur les mines antipersonnel et que la société civile s'était ralliée pour mettre un terme à la production commerciale des mines par le biais d'un traité interdisant les mines, et qui est désormais une pierre angulaire du droit international humanitaire.

Aussi Agnès Marcaillou a expliqué qu'au cours de la dernière décennie la compétence de l’UNMAS s'était élargi et que son département appliquait à présent son expertise à un plus large éventail de dangers explosifs qui tuent et mutilent des personnes chaque jour.

Plusieurs manifestations ont été organisées au Siège de l’ONU à New York pour marquer cet anniversaire ainsi que la Journée, y compris une demonstration de dépistage d'explosif par un chien de l'UNMAS.

L'UNMAS a également organisé une exposition interactive digitale en collaboration avec Critical Mass. L'exposition propose au visiteur une visite guidée avec un casque sur les oreilles à travers un champs de mines virtuel. Il se ballade, en suivant les instructions d'une application, entre des photos et des engins exposés jusqu’à ce qu'il déclenche une mine à son insu, une experience fort impactante.

(Extrait sonore : Agnès Marcaillou, Directrice du Service d’action antimines des Nations Unies (UNMAS); interview : Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

Rencontre interview avec Hervé Ladsous, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix,lors du vernissage de l'exposition sur les mines anti-personnel de l'UNMAS Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...