Mali: attaque suicide contre la MINUSMA

Écouter /

Membre du contingent rwandais en patrouille dans les rues de Gao Photo MINUSMA

Le Mali une nouvelle fois victime du terrorisme, avec l”explosion d'un véhicule mardi à l'entrée du camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), à Ansango, dans la région de Gao. Cette attaque perpétrée dans à 11h30 du matin, heure locale, a eu lieu alors que le véhicule tentait de pénétrer à l'intérieur du camp.

Au total neuf Casques bleus du contingent du Niger ont été blessés dont deux sérieusement. L'explosion a aussi provoqué la mort de trois civils alors que sept autres personnes ont été blessés. Les évacuations médicales sont en cours.

Mongi Hamdi, le Représentant spécial des Nations Unies au Mali et Chef de la MINUSMA a condamné dans les termes les plus forts cette attaque « lâche et odieuse. ”Je suis choqué que de valeureux soldats de la paix soient à nouveau pris pour cible, ainsi que des civils innocents. Cet attentat ne détournera pas la MINUSMA de sa mission de rétablissement de la paix et de la sécurité au Mali ”,a-t-il déclaré.

Avec près de quarante Casques bleus tués depuis le déploiement de la MINUSMA, cette mission est celle qui a connu le plus grand nombre de pertes de soldats de maintien de la paix.

La MINUSMA compte actuellement quelque 11.000 hommes sur le terrain, dont près de 10.000 militaires et policiers.

(Extrait sonore : Olivier Selgado, porte-parole de la MINUSMA, mise en perspective de Tsigué Shiferaw)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...