L’UNESCO fête la Journée du livre et du droit d’auteur

Écouter /

A l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur, la Directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a appelé jeudi à redoubler d’efforts pour promouvoir le livre afin de lutter contre l’analphabétisme et la pauvreté.

Selon Mme Bokova l'apprentissage et la lecture sont devenus des cibles, ajoutant que depuis plusieurs mois des attaques ont été perpétrées contre des enfants à l'école.

Elle a par ailleurs ajouté qu'il était du devoir de l'UNESCO de promouvoir les livres, la lecture et l'écriture; à ce propos la ville d’Incheon, en République de Corée, a été désignée Capitale mondiale du livre 2015, en reconnaissance de son programme visant à développer la lecture auprès de la jeunesse et des publics défavorisés.

L’UNESCO joue un rôle de chef de file dans la lutte contre l’analphabétisme, qui sera un élément crucial des objectifs de développement durable pour l’après-2015.

Avec 175 millions d’adolescents dans le monde – dont une majorité de filles et de jeunes femmes – incapables de lire et d’écrire une seule phrase, l’UNESCO s’attache à mobiliser les technologies de l’information et de la communication, en particulier les technologies mobiles, afin de favoriser l’alphabétisation et d’offrir aux exclus une éducation de qualité.

Les livres étant des plates-formes inestimables pour la liberté d’expression et la libre circulation de l’information, l’UNESCO collabore aussi avec l’Union internationale des éditeurs, la Fédération internationale des libraires et la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et des bibliothèques afin d’encourager les carrières dans l’édition, les librairies, les bibliothèques et les écoles.

(Mise à jour de Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...