L'ONUDC s'inquiète du manque de financement du Fonds en faveur des victimes de la traite

Écouter /

Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’ONUDC (photo d’archive( Photo ONU/JC McIlwaine

Yury Fedotov, le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), a appelé, mardi, la communauté internationale à financer davantage le Fonds de contributions volontaires des Nations Unies en faveur des victimes de la traite des personnes, avertissant notamment que les défis rencontrés dans ce domaine mettent à mal les avancées remarquables qui ont pu être réalisées à ce jour grâce à ce Fonds.

Yury Fedotov, qui intervenait dans le cadre d'un segment de haut niveau du du treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, qui était consacré à la prévention de la traite, « l'esclavage du 21ème siècle », a indiqué que cinq ans après sa création par l'Assemblée générale, le Fonds avait permis d'identifier des milliers de victimes de la traite et de les aider à retrouver leur dignité et de reconstruite leur vie.

Le Directeur exécutif a précisé que 11 projets avaient pu être financé à hauteur de 750 000 dollars et que 2000victimes avaient pu obtenir une assistance directe que ce soit un abri, l'accès à des services de santé de base, à l'éducation ou à la formation professionnelle ou encore en matière d'appui psychologique, juridique ou financier.

(Extrait sonore : Yury Fedotov, Directeur exécutif de Office des Nations Unies contre la drogue et le crime – ONUDC)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...