Libye : nombre de migrants en hausse dans les centres de détention

Écouter /

Migrants dans un centre de détention dans la ville de Zawiya, Libye. Photo: Mathieu Galtier IRIN

Plus de 2600 hommes, femmes et enfants d'Afrique de l'est et de l'ouest seraient maintenus dans huit centres de détentions pour immigrés clandestins en Libye, selon le Haut-Commissariat aux réfugiés; un chiffre en hausse comparé aux 1455  migrants le mois précédent. Dans un communiqué le HCR parle de conditions de vie déplorables dans ces centres de détention libyens, et souhaite la libération des personnes les plus vulnérables, y compris les femmes enceintes ainsi qu'une alternative à la détention des migrants.

Parmi les différentes nationalités présentes dans ces centres on trouve beaucoup de ressortissants de Somalie, d'Érythrée, d'Éthiopie, du Soudan ainsi que de gens issus de divers pays d'Afrique de l'Ouest. Le HCR a indiqué que la Libye comptait 15 centres de détentions, ajoutant que les étrangers peuvent être arrêtés pour un statut illégal et incarcérés pour une période allant d'une semaine à 12 mois. Les conditions sont difficiles et il y a besoin d'aide médicale, d'une meilleure ventilation, de conditions sanitaires décentes et de produits de première nécessité.

Au total quelques 36 000 réfugiés et demandeurs d'asile sont enregistrés par le HCR en Libye, dont 18 000 syriens, affectés par la violence et l'anarchie qui règne dans le pays.

(Propos d'Ariane Rummery, porte-parole du HCR, recueillis par Alpha Diallo, Mise en perspective : Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...