Le plaidoyer d'Amira Yahyaoui pour un futur démocratique dans le monde arabe

Écouter /

  Amira Yahyaoui est un bloggeuse tunisienne qui s'est rendue à Doha cette semaine pour apprendre et pour participer à l'évènement organisé en marge du Congrès sur la prévention du crime et la justice pénale par Avocats sans frontières (ASF) sur la place des citoyens dans la construction d'une démocratie et dans la prise de les décision.

Cette militante des droits de l'Homme et fondatrice de l’ONG Al-Bawsala, “la boussole” en français, revient sur les leçons qu'elle a tiré lors du printemps arabe.

« La première leçon et la plus importante c'est que les arabes, les musulmans et les pauvres, même combinés ensembles, peuvent réussir à créer un état démocratique», affirme la jeune femme engagée, ajoutant que « la démocratie n'est pas quelque chose qui n'est faite que les Américains ou les Européens, elle tout à fait possible dans le monde arabe ».

Pour Amira, la Tunisie doit être prise comme exemple à suivre car le futur du monde arabe « ne peut rester un présent dictatorial et doit devenir un futur démocratique ».

Passionnée d'Internet, Amira Yahyaoui a commencé à écrire des blogs sur des sites d'opposition avant la révolution tunisienne, vocation qui a  été confirmée suite à l'arrestation et la mort de son cousin Zouhair Yahyaoui, fondateur d’un site d'opposition.

 

(Interview : Amira Yahyaoui, fondatrice de l’ONG Al-Bawsala ; propos recueillis par Reem Abaza)

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...