Le Congrès sur la prévention du crime se penche sur la réhabilitation des extrémistes violents

Écouter /

Treisième Congrès sur la prévention du crime et la justice pénale. Photo: UN DPI

À Doha, où se déroule actuellement le Congrès sur la prévention du crime et la justice pénale, l'attention s'est portée sur la réhabilitation des extrémistes violents. Lors d'un évènement organisé par l'Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI), il a notamment été question du rôle que peuvent jouer les prisons pour permettre aux extrémistes de répondre aux causes qui les ont poussés à adopter une idéologie violente.

L'accent a également été mis sur l'importance de respecter les droits de l'homme pour combattre la vision négative que les extrémistes cherchent à promouvoir.

Patrick Fox, conseiller auprès de l'UNICRI et Directeur à la retraite des services pénitentiaire du Royaume-Uni, a toutefois souligné l'importance de se montrer crédible face à la sophistication du message véhiculé par les extrémistes.

(Extrait sonore : Patrick Fox, conseiller auprès de l'UNICRI et Directeur à la retraite des services pénitentiaire du Royaume-Uni)

 

Classé sous Droit et crime, L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...