La Croix-Rouge autorisée à déployer de l'aide au Yémen

Écouter /

Drapeaux du Comité International de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge. Photo CICR

Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a obtenu l'autorisation de faire parvenir au Yémen, du personnel et de l'équipement médical, alors que les combats, notamment dans la deuxième ville du pays, Aden, se sont intensifiés entre les troupes gouvernementales et les rebelles Houthis. Marie-Claire Feghali, porte-parole du CICR au Yémen, indique que cette aide comprend 48 tonnes de matériel médical : équipement chirurgical, médicaments, de tentes et aussi de groupes électrogènes pour permettre aux hôpitaux de continuer à fonctionner. Cette aide vise à être déployée vers des zones prioritaires, comme le port d'Aden et dans les lieux de combats intenses : «nous devons en premier répondre aux urgence, là où elle se trouvent » explique la porte-parole.

La clôture des voies maritimes, aériennes et le blocage des routes au Yémen, depuis la semaine dernière, fragilisent ce pays qui selon la Croix-Rouge importe 90% de son alimentation. La sècheresse touchait aussi le Yémen avant l'irruption des combats. A Sanaa la capitale les pénuries en nourriture, en carburant et soins médicaux se font sentir, selon Marie-Claire Feghali.

Le CICR a fait appel pour un arrêt des combats à Aden, pendant que la Russie a exhorté le Conseil de Sécurité de l'ONU à soutenir une « pause humanitaire » alors que les bombardements aériens se poursuivent.

(Propos de Marie-Claire Feghali, Porte-Parole du Comité International de la Croix-Rouge, recueillis par : Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...