Kenya : le Conseil de sécurité condamne fermement l'attaque terroriste à Garissa

Écouter /

UN Photo/Mark Garten

Le Conseil de sécurité a fermement condamné aujourd'hui l'attaque terroriste contre une université commise à Garissa dans le nord du Kenya. Au moins 147 personnes, principalement des étudiants, auraient été tuées et près de 80 blessées lors de l'assaut mené par les Al-Chabab contre l'Université Garissa jeudi matin.

Selon les médias, la plupart des victimes ont été tuées par des tirs à bout portant dans la tête.

Dans une déclaration présidentielle publiée vendredi, les membres du Conseil de sécurité se disent scandalisés par l’attaque terroriste perpétrée par les Al-Chabab.

Les Quinze réaffirment que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constitue l’une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité internationales.

Tous les actes de terrorisme, ajoutent-ils, sont criminels et injustifiables, quels qu’en soient les motifs.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de traduire en justice les auteurs, organisateurs, financeurs et commanditaires de ce qu’ils ont décrit comme des «actes de terrorisme répréhensibles” et ont exhorté tous les États à coopérer avec les autorités kenyanes à cet égard.

Les quinze ont également rendu hommage au rôle du Kenya au sein de la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) dans la lutte contre les Al-Chabab.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...