Journée internationale de la Terre nourricière : c'est « à notre tour de donner l'exemple » selon l'ONU

Écouter /

Photo: ONU/L.Abbassi

Le pouvoir du changement commence avec chacun d'entre nous, a affirmé ce mercredi 22 avril, le Secrétaire général des Nations Unies dans un message publié à l'occasion de la Journée internationale de la Terre nourricière, placée cette année sous le thème « A notre tour de donner l'exemple ».

« Tout le monde ne peut se permettre de faire des choix durables, mais pour ceux qui le peuvent, le simple fait de passer à un type d'éclairage de basse consommation ou de ne pas acheter plus que ce que l'on va consommer – multiplié par plusieurs milliards de personnes – peut transformer notre monde », a expliqué Ban Ki-moon.

Selon le chef de l'ONU le terme « mère nourricière » évoque le souvenir de la femme qui nous a donnés la vie, nous a nourris quand nous étions bébés et nous a aidés à devenir les adultes que nous sommes aujourd'hui. La Terre est notre mère nourricière par excellence et il est d'autant plus surprenant nous ayons laissé le développement humain se faire de manière aussi rapide, et parfois irréfléchie, et perturber autant de systèmes fragiles qui fonctionnent en harmonie depuis des millénaires.

2015, qui correspond au 45ème anniversaire de la Journée, pourrait être l'année la plus prometteuse pour l'histoire environnementale, car la communauté internationale s'est donnée pour objectif de terminer le programme de développement durable pour l'après-2015 et de parvenir à un nouvel accord universel sur les changements climatiques.

Pour Ban Ki-moon nous avons la possibilité de redessiner notre avenir pour le meilleur en éliminant l'extrême pauvreté sous toutes ses formes et en redéfinissant notre relation avec cette planète et chaque être vivant qu'elle nourrit.

Tradition lancée par un sénateur américain en 1970, suite à la première vague de la prise de conscience écologique, cette Journée pour célébrer la Terre a mené au premier grand sommet de la Terre à Stockholm et à la création des ministères de l'environnement à travers de la planète. A partir de 2010, suite à l'initiative de plusieurs pays surtout de l'Amérique Latine, l'idée de la terre comme notre mère « nourricière » a été rajoutée.

(Extrait sonore : Nikhil Chandavarkar, Chef du groupe sur la sensibilisation sur les questions de l'environnement, sociales et économiques, dans la division du développement durable des Nations Unies; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...