Iraq : le PAM requiert 250 millions de dollars pour ses programmes

Écouter /

Déplacés en Iraq. Photo UNICEF

L'aide d'urgence continue de se déployer pour venir au soutien des 90 000 personnes qui fuient la province d'Anbar a l'est de l'Iraq. Des combats, entre les forces irakiennes et le rebelles de l'État Islamique, dans la capitale de la province, Ramadi, sont à l' origine de cet exode. De nombreuses agences humanitaires viennent en aide à ces populations, y compris le Programme Alimentaire Mondial (PAM), qui distribue des rations à plus de 60 000 personnes. Ces personnes ont reçu des rations d'une durée de trois jours.

Les combats ont permis la libération de certains districts dans la ville, et le PAM se charge d'acheminer les rations nécessaires à ceux qui n'ont pas pu fuir les violences.

Mais un manque de financement pourrait mettre 60% des programmes humanitaires à risque en Iraq. Elizabeth Byrs la porte-parole du PAM, indique qu'il faudrait une contribution de 250 millions de dollars, dès maintenant pour maintenir ces projets à bien, jusqu’au mois de septembre.

(propos d'Elizabeth Byrs, porte-parole du PAM, recueillis par Alpha Diallo; mise en perspective de Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...