Conférence/TNP : Ban Ki-moon plaide une nouvelle fois pour un monde libéré des armes nucléaires

Écouter /

Essai nucléaire atmosphérique “Ivy Mike” Novembre 1952. (Photo : CTBTO)

La Neuvième Conférence des Parties chargée d'examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) en 2015 a entamé ses travaux ce matin, à New York, sous la présidence de la diplomate algérienne, Taous Feroukhi.

Les participants ont entendu le plaidoyer du Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon pour un monde libéré des armes nucléaires, ainsi que plusieurs interventions dont celle de Yuki Amano, le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Donnant lecture d'un message de Ban Ki-moon, le Vice-Secrétaire général, Ian Eliasson a souligné que l'élimination des armes nucléaires et l'universalité du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, sont une priorité pour les Nations Unies.

Regrettant la persistance des défis en matière de prolifération, y compris à l’égard de la Corée du Nord, il a estimé que la diplomatie peut permettre d'en surmonter une partie comme viennent de le montrer les négociations avec l'Iran. Il a aussi plaidé pour la création d'une zone exempte d'armes nucléaires au Moyen-Orient.

Un souhait ardemment partagé par le Directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique, Yuki Amano, qui a lui aussi exhorté la Corée du Nord à se conformer à ses obligations internationales et à coopérer avec l'Agence. L'AIEA qui espère disposer de tous les éléments pour vérifier la non-diversion des matériaux nucléaires déclarée par l'Iran. Il a enfin exhorté la Syrie a fournir coopérer totalement avec l'Agence sur les questions en suspens relatives au réacteur nucléaire de Dair Alzour détruit en 2007.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...