CNUCED : la réforme de la filière cacao ivoirienne passée au crible

Écouter /

Le Forum mondial sur les produits de base achève ses travaux ce mardi à Genève. Les débats de la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) ont porté ce matin sur les leçons de la libéralisation de la filière cacao en Afrique de l'Ouest. L'ancien Représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès de l'ONU à Genève a passé au crible les réformes engagées au pays du premier producteur mondial de fèves. L’Ambassadeur Guy-Alain Emmanuel Gauze, désormais consultant pour de nombreuses institutions internationales, a insisté sur l'exigence de la pérennité du marché du cacao, mais aussi la stabilisation des prix payés aux producteurs de base.

« Si la réforme de la filière (cacao) en Afrique de l'Ouest répond aux exigences des programmes nationaux d'ajustement structurel, il est bon de préciser que cette réforme n'est pas irréversible. Elle est perfectible. On peut l'améliorer. La preuve la Côte d'Ivoire, qui avait entre 1990 et 2007 voire même 2011, a totalement libéralisé sa filière et revenu et revenue à la stabilisation. Un peu comme le Ghana, la Côte d'Ivoire est revenue au prix garanti, au programme de vente anticipée à la moyenne comme le Ghana, qui en matière de libéralisation en Afrique de l'Ouest, est l'exemple achevé d'une libéralisation réussie. Je dis bien le Ghana. Voilà que la Côte d'Ivoire qui a essayé toutes les tentatives de libéralisation intégrale revient au modèle économique de libéralisation tel que le Ghana l'a réussi et maîtrisé.

Ce qui est intéressant de noter, c'est que les deux macro-acteurs de la filière dans le monde, les deux gros producteurs ouest-africains que sont le Ghana et la Côte d'Ivoire ont aujourd'hui un mode de fonctionnement, une stratégie de mise en marché totalement en phase. Ces deux pays, dans leur filière cacao, sont en phase et en totale convergence ».

Ces deux jours du Forum des produits de base ont été dominés par question de la transparence du négoce des matières premières lors de cette réunion organisée chaque année par la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED).

(Extrait sonore : Guy-Alain Emmanuel Gauze, Consultant international et ancien Représentant permanent de la Côte d'Ivoire auprès de l'ONU à Genève)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...