Amnesty International dénonce une « augmentation alarmante » de l'imposition de la peine de mort dans le monde

Écouter /

 

Photo: Amnesty International

Le dernier rapport d'Amnesty International sur la peine de mort et les exécutions dans le monde fait état d'une augmentation alarmante de l'imposition de la peine de mort. Selon l'ONG, de nombreux Gouvernements chercheraient en effet à combattre le crime et le terrorisme en imposant la peine capitale, une « sombre tendance » selon Amnesty qui y voit une tentative futile de répondre à des atteintes réelles ou imaginaires à la sécurité d'État.

Selon le rapport l'imposition de la peine de mort dans le monde a augmenté de près de 28% comparé à 2013 en raison notamment des sentences de masse en Égypte et au Nigéria.

Amnesty se félicite en revanche du fait que le nombre d'exécutions a baissé, lui, de 22% en un an.

Cela étant, le rapport de l'ONG ne contient pas de chiffres sur la Syrie, les données disponibles n'étant pas fiables, ni sur la Chine où l'imposition de la peine de mort est considérée comme un secret d'État. Le rapport précise toutefois qu'en 2014, la Chine a effectué plus d'exécutions que l'ensemble des pays où la peine de mort demeure une réalité. Ce pays est suivi de l'Iran, de l'Arabie saoudite, de l'Iraq et des États-Unis.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...