A la veille de la commémoration du génocide au Rwanda, l’envoyé de l’ONU en RDC lance un appel à la tolérance

Écouter /

Martin Kobler, le chef de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco)
Photo: ONU/Paulo Filgueiras.

Alors que la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda sera célébrée mardi 7 avril, le chef de la Mission des Nations Unies en République démocratique du Congo (RDC), Martin Kobler, a lancé lundi un appel à la tolérance.

« Aujourd’hui, le Rwanda et le monde entier se rappellent encore des atrocités du génocide commises il y a 21 ans au Rwanda. La commémoration de cette triste page de l’histoire de l’humanité est un poignant rappel de la nécessité de construire la paix ensemble.», a déclaré M. Kobler.

La Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda est commémorée chaque année depuis 2004, dans le souci de s’en souvenir afin de permettre d’éviter les erreurs du passé.

« En semant la graine de la paix aujourd’hui, nous évitons les guerres et les génocides de demain. Ensemble, nous pouvons construire un monde de paix pour les générations futures », a conclu Martin Kobler.

La résolution 2211 des Nations Unies sur la RDC adoptée le 26 mars 2015 réaffirme que la neutralisation rapide des rebelles des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) est une priorité pour apporter stabilité dans l’est de ce pays.

Le Conseil de Sécurité rappelle que les FDLR sont un groupe soumis à des sanctions imposées par l’ONU dont les dirigeants et les membres comprennent des auteurs du génocide de 1994 perpétré contre les Tutsis au Rwanda au cours duquel des Hutus et d’autres personnes qui s’opposaient au génocide ont également été tués, et continuent de promouvoir et de commettre des tueries fondées sur des facteurs ethniques et d’autres massacres au Rwanda et en RDC.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...