Le témoignage de Catianne Tijerina, photographe engagée en Centrafrique

Écouter /

Catianne Tijerina. (Photo: UN PHOTO/M.Garten)

A l'occasion de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines et de l’assistance à la lutte antimines, célébrée le 4 avril, le Service d'action antimines des Nations Unies (UNMAS) a organisé plusieurs manifestations au Siège de l'ONU à New York, y compris une exposition interactive digitale en collaboration avec Critical Mass.

L’exposition propose au visiteur une visite guidée avec un casque sur les oreilles à travers un champs de mines virtuel. Il se promène, en suivant les instructions d’une application, entre des photos et des engins exposés jusqu'à ce qu’il déclenche une mine à son insu, une expérience fort impactante.

Les clichés de Catianne Tijerina, intégrée au sein des forces Sangaris en République centrafricaine en 2014, figuraient parmi les oeuvres exposées.

La journaliste photographe était présente lors du vernissage. L'occasion de lui tendre le micro et lui demander d'expliquer quelques-unes de ses photos et témoigner de son expérience.

La photographe engagée revient également sur l'importance de couvrir les zones de conflits, les risques que prennent et les choix que sont amenés à faire les journalistes, à l'instar de ceux pris par sa collègue et amie Camille Lepage, pour qui elle exprime son admiration.

 

(Interview : Catianme Tijerina, Photgraphe; propos recueillis par Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...