UNICEF: 60 000 enfants ont un besoin urgent d'assistance à Vanuatu

Écouter /

Photo: Unicef Pacifique

Alors que le Programme alimentaire mondial (PAM) annonçait mardi qu'autour de 170 000 résidents de Vanuatu avaient été affecté par le passage du cyclone Pam le weekend dernier, l’UNICEF de son côté indique que près de 60 000 enfants requièrent une assistance urgente.

Selon le porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l'enfance, Christophe Boulierac, l'une des priorités est de fournir les populations affectées en eau potable qui reste encore difficile d'accès dans certains endroits. Il a aussi parlé de la malnutrition qui sévit dans l'archipel suite au passage du cyclone qui a non seulement ravagé les récoltes agricoles, mais aussi les réserves alimentaires, créant une pénurie.

Le Fonds craint aussi une flambée des maladies hydriques dues aux problèmes d'assainissement. L'UNICEF a d'ailleurs annoncé mardi le début d'une campagne de vaccination, notamment contre la rougeole, maladie qui s'était déjà répandue dans le pays avant la tempête du weekend.

Autre conséquence du cyclone : l'éducation. A l’heure actuelle, près de 70 000 enfants seraient privés de scolarisation à Vanuatu faute d'écoles, qui ont soit été détruites, soit converties en centre d'hébergements. Selon l’UNICEF plus de 45% de la population de l'archipel Vanuatu a moins de 18 ans sur population totale d’environ 265 000 personnes.

Pour l’heure, l’UNICEF estime à 3 millions de dollars le coût de cette intervention, mais celle-ci pourrait être revue à la hausse.

(Mise en perspective Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...