Un mois de février meurtrier pour l'Iraq

Écouter /

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Nickolay Mladenov. Photo: ONU/Amanda Voisard

Au cours du seul mois de février, plus de 1100 personnes ont été tuées suite à des actes terroristes en Iraq et plus de 2200 autres blessées. C'est ce qu'indiquent les derniers chiffres publiés par la Mission de l'ONU dans le pays, qui relèvent par ailleurs que c'est dans le Gouvernorat de Baghdad qu'a été recensé la majorité des victimes.

Nickolay Mladenov, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, a dénoncé le fait que des attaques terroristes perpétrées par l'État islamique d'Iraq et du Levant (EIIL) continuent, chaque jour, de prendre délibérément pour cible l'ensemble des Iraquiens. Des informations préoccupantes circulent également au sujet de meurtres de vengeance commis par des groupes armés dans des zones récemment libérée de l'EIIL.

Nickolay Mladenov a aussi souligné qu'une solution exclusivement militaire au problème de l'EIIL est impossible, et s'est félicité des appels à l'unité lances par le Président, le Premier ministre et le Président du Parlement iraquien.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Droit et crime, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...