Syrie : l’ONU dépêche une mission à Alep pour préparer le gel des hostilités

Écouter /

Des enfants jouent dans les rues d'Alep, en Syri (photo d’archive). Photo UNICEF/Romenzi

Alors que les combats se poursuivent dans toute la Syrie, Staffan de Mistura, l’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour le pays, est en train de dépêcher une mission à Alep pour évaluer la situation sur le terrain.

Cette initiative se fait en prévision du projet de gel des hostilités dans cette ville, et alors que les discussions sur cette question entre le gouvernement de la Syrie et l’Envoyé spécial se poursuivent.

Une fois le gel des hostilités entré en vigueur, la mission pourra veiller à l'augmentation significative de l'aide humanitaire et préparer les dispositifs nécessaires en cas de violation du cessez-le-feu.

Selon l’ONU, le conflit en Syrie a provoqué la plus grande crise humanitaire depuis la Seconde Guerre mondiale, avec 7,6 millions de personnes déplacées et 3,2 millions de réfugiés. Plus de 12 millions d'autres personnes ont également besoin d’assistance humanitaire.

Après plus de quatre années de conflit, les combats ont fait plus de 150.000 morts et 680.000 blessés.

Plusieurs séries de pourparlers de paix entre les parties, entreprises l’an dernier sous l’égide des Nations Unies à Genève, se sont soldées par un échec. Depuis, l’Organisation a réitéré à de multiples reprises la nécessité de faire avancer les négociations politiques.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...