Syrie: appel de 8 hauts responsables de l’ONU à mettre fin au conflit

Écouter /

Capture vidéo – HCR

Huit hauts responsables de l'ONU ont dénoncé ce vendredi l’«inacceptable » coût humain du conflit syrien, avec plus de 200.000 personnes tuées, et a pressé les dirigeants mondiaux à mettre de côté leurs « différences » pour mettre fin aux souffrances des civils.

« Nous avons exprimé notre horreur, notre indignation, notre frustration à mesure que la tragédie s’est déroulée », ont indiqué dans une déclaration commune huit hauts dirigeants de l’ONU, dont la cheffe du Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU Valerie Amos ainsi que les chefs de l’OMS, du PAM, du HCR, de l’UNICEF, de l’UNRWA et les Représentantes spéciales sur les enfants dans les conflits armés et les violences sexuelles.

 

Dans cette déclaration commune, les huit chefs d’agence et responsables de l’ONU jugent inacceptable le coût humain de cette crise effroyable en Syrie. Ils demandent aux dirigeants mondiaux « de mettre de côté leurs divergences et utiliser leur influence pour apporter des changements significatifs en Syrie». Il s'agit, selon ces hauts responsables onusiens, de presser les belligérants à cesser les attaques aveugles contre des civils, d’obtenir la levée du blocus de zones avec plus 212.000 civils assiégés et de permettre une meilleure livraison de l'aide humanitaire.

Les Chefs d'agences ou institutions de l'ONU ont ainsi exprimé leur horreur, indignation et  frustration alors que la tragédie se déroulait.  Les Syriens et le monde veulent mettre fin aux souffrances. « Que faut-il faire? », demandent les huit responsables.

Selon les Chefs d'OCHA de l’OMS, du PAM, du HCR, de l’UNICEF, de l’UNRWA et les représentantes spéciales sur les enfants dans les conflits armés et les violences sexuelles, l’avenir d’une génération est en jeu ainsi que la crédibilité de la communauté internationale.

Selon l’ONU, plus de 200’000 personnes ont été tuées et plus de 12,2 millions de Syriens ont besoin d’une aide d’urgence. La guerre a par ailleurs poussé 3,9 millions de personnes à fuir la Syrie.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...