RDC : ouverture d’une antenne de la commission de contrôle des armes à Kisangani

Écouter /

Photo: John Bompengo/ Radio OKAPI

L'antenne provinciale de la Commission nationale de contrôle des armes légères et de petits calibres et de réduction de la violence armée a été inaugurée samedi 28 mars dans la commune Makiso à Kisangani en Province Orientale.

Pour le PNUD, l'installation de ce bureau est importante pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

L'ouverture de cette antenne de la Commission nationale de contrôle des armes intervient alors que la ville de Kisangani connaît une multiplication des cas de braquages et de vols à mains armées.

Selon Cécile Pelo, associée en suivi et évaluation du bureau du PNUD en RDC, « l'inauguration de cette antenne de Kisangani est un maillon important de la chaîne de sécurisation des personnes et de leurs biens, de la restauration de l'autorité de l'État, de la consolidation de la paix ».

Le bâtiment qui va abriter cette antenne provinciale de la Commission nationale de contrôle des armes légères et de petits calibres a été construit sur financement de l'Allemagne, de l'Agence australienne de coopération et du PNUD. Il a coûté près de 104 000 dollars américains.

Il comprend notamment trois bureaux, une salle de réunions ainsi qu'une salle d'accueil.

Il est équipé en matériel informatique pour un personnel composé de huit agents. Deux motos serviront pour la mobilité du personnel.

Pour lutter contre la violence armée à Kisangani, le gouvernement provincial de la Province Orientale avait lancé en février dernier l'opération dénommée « Arme contre prime spéciale ». Les civils étaient invités à remettre les armes qu'ils détenaient.

 

(Mise en perspective : Aliana Alipanagama, Radio Okapi)

 

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...