ONU: Un pas majeur vers la protection de la vie privée sur internet

Écouter /

Cette semaine la Conseil des droits de l'homme, réuni à Genève, a nommé un nouveau rapporteur ou expert sur le droit privé. La décision est intervenue suite à des efforts constants du Brésil et de l'Allemagne, afin de mieux étudier les menaces a la vie privée, sur internet. Durant l'Assemblée générale de  2013 la présidente brésilienne Dilma Roussef avait soulevé l'importance de la vie privée dans le domaine cybernétique. A l'époque plusieurs sources indiquaient que Delma Roussef et la Chancelière Angela Merkel avaient été victimes d'espionnage de la part des États-Unis.

Le Conseil a décidé de nommer, pour une période de trois ans, un rapporteur spécial sur le droit à la vie privée, qui devra lui soumettre un premier rapport en mars 2016 et qui aura notamment pour attributions d’étudier les tendances et les problèmes en ce qui concerne le droit à la vie privée et de faire des recommandations afin d’en garantir la promotion et la protection, notamment eu égard aux défis que posent les nouvelles technologies.

Ce thème sera aussi débattu à Hanoï, au Viet Nam ou se déroule pour deux jours l'Assemblée générale de l'Union Interparlementaire. Pour Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP, les menaces cybernétiques sont réelles, même si dans l'ensemble l'informatique est un outil qui peut contribuer au bien-être de la société.

Selon M. Chungong, l'Assemblée générale des parlementaires, cherchera à constituer un forum, avec les instances politiques, afin de mettre à l'usage néfaste d'internet.

De son côté le Conseil des droits de l'homme a également décidé de créer un «Forum sur les droits de l’homme, la démocratie et l’état de droit» afin d’offrir un espace de promotion du dialogue et de la coopération concernant ces questions, réunissant notamment des États, des organismes et institutions spécialisées, des fonds et programmes des Nations Unies, des organisations intergouvernementales, des organisations et mécanismes régionaux, des institutions nationales et autres organismes nationaux, des universitaires et des experts, et des organisations non gouvernementales. Il se réunira tous les deux ans pendant deux jours et sa première session, en 2016, aura pour thème l’«élargissement de l’espace démocratique: le rôle des jeunes dans la prise de décision publique».

(Extrait sonore Martin Chungong, Secrétaire général de l'Union Interparlementaire; mise en perspective Tsigué Shiferaw)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...