L’ONU se félicite des progrès du processus de dialogue inter-malien

Écouter /

La police des Nations Unies et la police nationale du Mali en patrouille dans la ville de Gao. Photo : MINUSMA

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est félicité vendredi des récents progrès pour l’établissement d’une paix inclusive au Mali, estimant que le paraphe d’un projet d’accord sur la paix et la réconciliation au Mali à Alger le 1er mars par le gouvernement du Mali et la coalition de groupes armés Plateforme était une étape importante.

« Le Secrétaire général félicite les parties pour les progrès accomplis à ce jour et exprime sa gratitude envers l’Algérie et les membres de l’équipe internationale de médiation pour leurs efforts déterminés pour soutenir la résolution du conflit », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

« Le Secrétaire général note qu’une paix durable requiert la volonté politique et l’engagement personnel de toutes les parties maliennes. À cet égard, il encourage la coalition de groupes armés Coordination à parapher le projet d’accord », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a appelé « toutes les parties à poursuivre leur engagement en faveur d’un accord final ». « Les Nations Unies restent déterminées à soutenir les Maliens vers la paix, la sécurité, la justice et le développement par la mise en œuvre complète et rapide d’un futur accord », a dit son porte-parole.

Selon la presse, le texte est issu de sept mois de négociations censées mettre fin aux tensions politiques dans le nord du Mali. Il a été paraphé par les parties prenantes, à l’exception de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...