L'ONU demande une enquête sur de possibles violations des droits de l'homme en ex-République yougoslave de Macédoine

Écouter /

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme a réclamé, mardi, le lancement d'une enquête sur de possibles violations des droits de l'homme en ex-République yougoslave de Macédoine, suite à la diffusion récente d'enregistrements qui semblent incriminer plusieurs hauts fonctionnaires du pays.

Selon ces enregistrements, ces personnes seraient coupables de plusieurs violations des droits de l'homme, notamment de fraude électorale, de harcèlement de membres de la société civile et de l'opposition politique, d'interférence avec le système judiciaire et les médias ainsi que de surveillance à large échelle.

Zeid Ra’ad Al Hussein est également préoccupé par les accusations d'espionnage qui pèsent contre le dirigeant du plus important parti de l'opposition.

Dans un communiqué, le Haut-Commissaire a appelé les autorités à lancer une enquête indépendante et impartiale sur toutes les allégations de malfaisance et à en rendre les résultats publics. Il a aussi exhorté les autorités à veiller à ce que toutes les personnes trouvées coupables d'avoir enfreint la loi ou commis des violations des droits de l'homme répondent de leurs actes.

Zeid Ra’ad Ak Hussein a aussi appelé les parties à faire preuve de retenue et à prendre part à un dialogue afin de trouver une issue à la crise politique que traverse le pays.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...