Le PAM contrait de réduire la portée d'un programme pilote destiné aux réfugiés syriens en Turquie

Écouter /

 

Une représentante du PAM répond aux préoccupations d’une femme syrienne, réfugiée en Turquie, concernant les coupes des programmes d’aide (photo d’archive) Photo: PAM/Berna Cetin

Le Programme alimentaire mondial (PAM) lance un appel pour combler les écarts de financement d'un programme pilote d'aide aux réfugiés syriens qui se trouvent en Turquie.

Lancé en 2011, ce programme met à la disposition des réfugiés syriens des cartes électroniques qui sont créditées deux fois par mois par le PAM et le Gouvernement turc. Ces cartes leur permettre ensuite d'acheter de la nourriture dans les magasins, comme tout un chacun.

Le PAM a besoin de 9 millions de dollars mensuels pour financier cette initiative, mais accuse un déficit de 71 millions pour l'année 2015. Depuis février, le Programme a été contraint de se retirer de neuf camps dans le pays et de limiter à 154 000 au lieu de 220 000, le nombre de personnes à qui sont distribuées ces cartes.

Selon Elisabeth Byrs, Porte-parole du PAM, ce programme « modèle » et « extrêmement efficace » permet non seulement de venir en aide aux réfugiés, mais a aussi permis d'injecter plus de 700 millions de dollars dans l'économie turque.

(Extrait sonore : Elisabeth Byrs, Porte-parole du PAM)

 

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...