Iraq / Tikrit : l'ONU appelle au respect des droits de l’homme alors que les forces de sécurité font des gains contre l'EIIL

Écouter /

Une famille déplacée s’abrite dans un bâtiment en construction abandonné. (Photo : OCHA)

Alors que les forces armées iraquiennes, renforcées par un soutien aérien international, tentent de reprendre le contrôle de Tikrit, dans la province de Salah Ah Din, le Représentant spécial des Nations Unies en Iraq a exhorté ce lundi toutes les forces armées à Tikrit à faire tout leur possible pour épargner et protéger les civils selon les normes internationales.

Dans un message, Nickolay Mladenov souligne que les opérations militaires doivent être menées avec le plus grand soin pour éviter les victimes civiles, et dans le plein respect des principes fondamentaux des droits de l’homme et du droit humanitaire.

Selon la porte-parole de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI) beaucoup de civils se retrouvent coincés dans la région et il est du premier devoir de tout élément armé d'assurer la protection des civils, leur évacuation éventuelle et leurs besoins humanitaires à l'instar de leurs besoins alimentaires.

Certaines dispositions ont déjà été mises en place par des acteurs humanitaires et les autorités iraquiennes pour anticiper un éventuel regroupement en dehors des zones de combats de centaines déplacés, a précisé la MANUI.

Le chef de la Mission des Nations Unies pour l'Iraq a par ailleurs appelé le gouvernement et la communauté internationale à agir d’urgence pour assurer que l’aide humanitaire dont les déplacés ont désespérément besoin soit fournie et s'assurer que tous ceux qui ont fui l'État islamique en Iraq et au Levant (EIIL) puissent retourner en toute sécurité dans leurs foyers.

(Extrait sonore : Eliana Nabaa, porte-parole de la MANUI; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...