Iraq : la fenêtre se referme rapidement pour retirer le pays du bord du gouffre, avertit l'ONU.

Écouter /

Des membres d'une famille yézide ayant fui Sinjar ont trouvé refuge dans le village de Shekhadi, en Iraq (photo d’archive). Photo HCR/N. Colt

Flavia Pansieri, la Haut-Commissaire adjointe aux droits de l'homme, a averti, mercredi, devant le Conseil des droits de l'homme que la fenêtre est en train de se refermer rapidement pour retirer l'Iraq du bord du gouffre.

Flavia Pansieri s'est alarmée de la gravité et de l'ampleur des violations des droits de l'homme commis en Iraq et a longuement détaillé les nombreuses exactions commises par l'EIIL contre la population civile iraquienne. Elle a notamment indiqué que selon les informations, l'EIIL aurait commis le crime de génocide contre la population yézidi.

La Haut-Commissaire adjointe a également signalé que les Forces de sécurité iraquiennes et des groupes associés auraient eux aussi commis des crimes de guerre.

« Le mépris pour la vie humaine et l'impunité totale pour les violations des plus graves laisse à présager un sombre avenir pour le pays », s'est notamment alarmée la Haut-Commissaire adjointe.

(Extrait sonore : Flavia Pansieri, Haut-Commissaire adjointe aux droits de l'homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...