Haïti : un expert de l’ONU s’inquiète de l’impact négatif de la crise politique sur l’état de droit

Écouter /

L’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Gustavo Gallón- Photo;ONU

L’Expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Haïti, Gustavo Gallón, a exprimé son inquiétude quant au fonctionnement des institutions dans le pays, suite à une récente visite.

En juillet 2014, il était déjà préoccupé par la détérioration de la situation politique.

« Quelques mois après ma précédente visite je peux constater que le mécontentement social est palpable dans les rues de Haïti », a-t-il déclaré cette semaine.

Cette fois-ci Gustavo Gallón a aussi repris les cinq domaines prioritaires pour lesquels il a recommandé de prendre des mesures urgentes. Il s’agit notamment de l’analphabétisme, de la détention préventive prolongée, de l’absence d’élections, de la réparation des violations des droits humains commises dans le passé, et des conditions de vie des déplacés internes qui demeurent dans des camps suite au séisme et aux cyclones.

Il a aussi rappelé qu’il reste encore environ 80.000 personnes vivant dans des camps depuis 2010, demandant à leur trouver, aussitôt que possible, un logement digne.

Gustavo Gallón a aussi exprimé son inquiétude sur la disparition du bureau chargé des droits humains, encourageant le gouvernement à mettre en place une structure politique.

Enfin, il a exprimé sa solidarité avec les personnes d’origine haïtienne en République dominicaine victimes de discrimination et à risque d’apatridie.

(Mise en perspective Tsigue Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...