Côte d’Ivoire : la justice tarde trop pour les victimes de violations des droits de l’homme, dénonce l'ONU

Écouter /

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Zeid Ra'ad Al Hussein. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Suite au verdict de culpabilité prononcé en Côte d'Ivoire à l’encontre de nombreux partisans de l’ancien Président Laurent Gbagbo, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a exhorté, mercredi, le gouvernement ivoirien à mettre désormais l’accent sur la justice pour les victimes des graves violations et abus des droits de l’homme commis dans le pays avant et pendant le conflit de 2011.

Zeid Ra'ad Al Hussein a dénoncé le fait que quatre ans après la fin du conflit en Côte d'Ivoire, les victimes de graves violations des droits de l’homme attendent toujours que justice soit faite.

Le Haut-Commissaire a jugé inacceptable que pas un seul individu n’ait été condamné à ce jour par un tribunal civil en Côte d’Ivoire pour les violations des droits de l’homme commises en lien avec le conflit. Il a aussi qualifié de déplorable le fait que des auteurs présumés continuent d'occuper des postes officiels de responsabilité.

Zeid Ra’ad Al Hussein a souligné que le verdict prononcé mardi dans le procès de 83 partisans supposés et proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo avait mis à jour de graves déficiences structurelles au sein du système judiciaire ivoirien, qui doivent être réglées de manière urgente.

Il a notamment appelé les autorités ivoiriennes à prendre rapidement des mesures pour garantir l’adoption d’un projet de loi sur la protection des témoins et des victimes dans le cadre des procédures judiciaires, ainsi que pour réduire la durée de la détention provisoire et pour mettre en place une procédure d’appel effective.

« Pour que les acquis de la paix soient garantis et perdurent, la Côte d’Ivoire doit donner la priorité à une justice équitable, à la manifestation de la vérité et à la réconciliation, tout particulièrement avant les élections présidentielles prévues cette année », a affirmé le Haut-Commissaire.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...