Conseil des droits de l’homme: Allocution du Togo

Écouter /

Yacoubou Koumadjo Hamadou, Ministre des droits de l’homme, de la consolidation de la démocratie chargé de la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité justice et réconciliation du Togo. Photo:ONU

Le Conseil des droits de l’homme a entendu ce matin vingt-et-un hauts dignitaires dans le cadre de son débat ministériel.

A notamment pris la parole Yacoubou Koumadjo Hamadou, Ministre des droits de l’homme, de la consolidation de la démocratie chargé de la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité justice et réconciliation du Togo.

Il a indiqué que son pays s’était employé ces dernières années à relancer son économie au profit du bien-être de ses populations et du développement durable. Il a fait son cheval de bataille du renforcement de la cohésion nationale, de la bonne gouvernance, de la dynamisation des leviers de croissance économique et de la lutte contre l’injustice. Il reste fidèle à sa nouvelle vision du partage de la victoire avec tous les acteurs de bonne volonté incluant les partis politiques ayant perdu les élections. Il s’agit de mettre en exergue la victoire du pays et non celle d’un parti politique, a assuré le ministre. Le gouvernement s’attelle ainsi à la mise en œuvre des recommandations de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation. Pour ce faire, a été créé un Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale dont les membres ont été nommés à la fin de l’année dernière.

Le ministre a brossé un tableau détaillé des mesures prises dans divers domaines économiques et sociaux, notamment la réhabilitation des infrastructures routières, le logement et la promotion de l’autosuffisance alimentaire. Face au développement de la piraterie dans le golfe de Guinée, le Togo organisera en novembre prochain, en partenariat avec l’Union africaine, une conférence internationale sur la sécurité maritime. Le ministre en a appelé à une coopération plus étroite entre tous les pays afin de combattre efficacement ce nouveau phénomène. Par ailleurs, le Togo accorde une importance particulière à la coopération et au dialogue avec les organes de traités des droits de l’homme, a encore déclaré M. Hamadou, qui a annoncé que son pays présenterait pour la première fois sa candidature au Conseil pour l’exercice 2016-2018.

(Extrait sonore: Yacoubou Koumadjo Hamadou, Ministre des droits de l’homme, de la consolidation de la démocratie chargé de la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité justice et réconciliation du Togo)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...