Centrafrique: l’ONU augmente les effectifs de la MINUSCA en vue des élections

Écouter /

Des Casques bleus de la MINUSCA en patrouille en République centrafricaine. Photo MINUSCA

Le Conseil de sécurité de l’ONU a décidé jeudi d’augmenter le nombre des Casques bleus opérant en République centrafricaine (RCA) en prévision des prochaines élections dans le pays. Cette mesure intervient quelques mois avant des élections présidentielles et législatives prévues en juillet et aout prochains.

Dans une résolution adoptée jeudi, le Conseil autorise le déploiement de 750 soldats et 280 policiers supplémentaires dans le cadre de la MINUSCA, la Mission de l’ONU en RCA, comme l’avait demandé le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

Dans sa résolution, le Conseil “considère que la situation en République centrafricaine continue de menacer la paix et la sécurité internationales”.

La MINUSCA, qui a pris le relais le 15 septembre 2014 de la force africaine (MISCA) déployée dans le pays, dispose actuellement de 8.000 soldats et d’un millier de policiers, pour la plupart issus des rangs de la MISCA.

Avec l’augmentation décidée jeudi, ses effectifs pleins autorisés seront portés désormais à 10.750 soldats et plus de 2.000 policiers.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, avait indiqué que si le feu vert du Conseil était donné rapidement, les renforts pourraient être opérationnels d’ici à juillet. Dans une lettre datée du 29 janvier 2015, Ban Ki-moon avait souligné que la situation dans le pays demeurait instable entre les groupes antibalaka et des éléments de l'ex-Séléka, ajoutant que la MINUSCA n'avait plus assez d'effectifs a déployer en dehors de la capitale Bangui, surtout vers le nord-est du pays, bastion de l'ex-Séléka.

(Mise en perspective par Tsigué Shiferaw)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...