Burundi : Les Quinze appellent à l'apaisement du processus électoral

Écouter /

François Delattre (2ème à d.), Président du Conseil de sécurité et Représentant permanent de la France, lors d’une conférence de presse donnée depuis l’aéroport de Bujumbura, au Burundi. Photo: MENUB/V. Monteiro

Le Conseil de sécurité a achevé, vendredi, une série de visites sur le continent africain. Après la République centrafricaine et l'Éthiopie, les Quinze étaient au Burundi, pays qui doit tenir des élections législatives, sénatoriales et présidentielles au cours des prochains mois.

Lors d'une conférence de presse donnée avant le départ de la délégation, depuis l'aéroport de Bujumbura, le Président du Conseil de sécurité et Représentant permanent de la France, François Delattre, a souligné que l'organisation d'élections crédibles en 2015 est cruciale pour l'avenir du Burundi et a appelé à l'apaisement du processus électoral dans le pays.

Ce dernier a en effet constaté que malgré les progrès importants réalisés au Burundi depuis la fin de la guerre civile, la paix demeure fragile.

Il a ainsi encouragé les autorités du Burundi à prendre des décisions capables de consolider l'unité du pays, mettant notamment en garde contre les dangers de la violence politique.

(Extrait sonore : François Delattre, Président du Conseil de sécurité et Représentant permanent de la France)

Classé sous Conseil de sécurité, L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...