Beijing+20: Irina Bokova tire la sonnette d'alarme sur la situation des femmes et de l'éducation

Écouter /

UNESCO Dakar/Anne Muller

Irina Bokova, la Directrice exécutive de l'UNESCO, était récemment au Siège pour participer à une série d'évènements organisé dans le cadre de la session actuelle de la Commission de la condition de la femme.

Dans un entretien accordé à la Radio de l'ONU, la Directrice exécutive de l'UNESCO a dressé le bilan de la Déclaration de Beijing, 20 ans après l'adoption de ce texte historique en matière de droits des femmes.

Irina Bokova a également attiré l'attention, devant les membres de la Commission, sur la situation préoccupante des femmes et de l'éducation. La Directrice exécutive de l'UNESCO s'est notamment inquiétée du fait qu'à l'heure actuelle, les femmes représentent deux tiers des adultes analphabètes, relevant par ailleurs que 31millions de jeunes filles ne sont pas scolarisées et que la moitié d'entre elles ne le seront sans doute jamais.

Pour pallier à cette situation, l'UNESCO, ONU-Femmes et le FNUAP ont d'ailleurs créé un nouveau programme pour appuyer l'éducation des femmes et des adolescentes, dont le lancement a été annoncé par Irina Bokova lors de son intervention devant la Commission de la condition de la femme.

La Commission de la condition de la femme devrait achever ses travaux vendredi avec l'adoption d'une déclaration politique par laquelle les États Membres exprimeront leurs préoccupations face à la lenteur des progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Plateforme d'action de Beijing.

(Extrait sonore et interview : Irina Bokova, Directrice exécutive de l'UNESCO. Propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...