Au sommet de la Ligue des Etats arabes, Ban Ki-moon appelle à s’attaquer aux causes profondes du terrorisme

Écouter /

 

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, Photo ONU/Mark Garten

A l’occasion du sommet de la Ligue des Etats arabes qui se déroule à Sharm el-Sheikh, en Egypte, le Secrétaire général, Ban Ki-moon, a appelé samedi les pays arabes à s’attaquer aux causes profondes du terrorisme.

A cette occasion, Ban Ki-moon a rappelé qu'il y a quatre ans, une génération d’Arabes s’est soulevée contre la tyrannie. L’an dernier, cet effort a porté ses fruits en Tunisie. La Tunisie est devenue un modèle pour la région et au-delà.

Le Secrétaire général a toutefois noté que la récente attaque terroriste à Tunis montre combien les extrémistes visent des innocents et le fragile processus démocratique lui-même

Pour Ban Ki-moon la guerre et la violence dans la région, les actes de terrorisme répréhensibles, et l’occupation israélienne interminable de la Palestine causent d’énormes souffrances. Il a averti que l’impact de toutes ces menaces transcende le monde arabe. Elles constituent un défi direct à la paix et la sécurité internationales.

Pour contrer ces tendances, le Secrétaire général a jugé nécessaire de s’attaquer aux causes profondes qui alimentent l’extrémisme et la violence. Il toutefois estimé que même lorsque les mesures de sécurité sont nécessaires, recourir seulement à des approches militaires ne résoudra pas ces problèmes ».

Ban Ki-moon a notamment souligné que toute réponse sécuritaire doit être effectuée « d’une manière qui protège les droits humains et la dignité ».

« La lutte contre l’extrémisme en commettant des abus n’est pas seulement une erreur, c’est contre-productif », a-t-il affirmé.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...