Esclavage/New York : inauguration du Mémorial permanent

Écouter /

UN Photo/Devra Berkowitz

Ce mercredi 25 mars, date de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, les membres du personnel auront l'occasion d’assister à un moment historique aux Nations Unies. « L'Arche du Retour », le Mémorial permanent pour honorer les victimes de l'esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, sera dévoilé, au Siège de l'ONU.

La structure de marbre du mémorial permanent rappellera aux visiteurs, aux étudiants et aux membres du personnel l’héritage de la traite des esclaves. Il permettra aux générations futures de comprendre l’histoire et les conséquences de l’esclavage et sera un outil éducatif pour sensibiliser le public aux dangers actuels du racisme et des préjugés, grâce aux activités organisées par le Programme éducatif en mémoire de l'esclavage du Département de l'information. L'œuvre sera dévoilée au public lors d'une cérémonie retransmise sur webtv.un.org.

Le mémorial, choisi en 2013 parmi 310 projets de 83 pays différents, a été conçu par l'architecte américain d'origine haïtienne, Rodney Leon. Il représente un navire, comme ceux qui ont emmenées de force des millions de personne d’Afrique en Amérique (y compris aux Caraïbes) et en Europe. Parmi celles qui survivaient au terrible passage du milieu, des milliers périssaient ensuite du fait du traitement cruel et inhumain qui leur était infligé.

Le Mémorial permanent témoigne de l’une des plus horribles tragédies de l’histoire moderne. L’installation du mémorial au siège des Nations Unies est très symbolique de ce que cette organisation mondiale représente et veut mettre en œuvre: la promotion et la préservation de la dignité et de la valeur de tous les êtres humains, principes qui sont au cœur de sa charte.

D’autres événements sont prévus à l'occasion de cette journée du 25 mars, à New York, dont une cérémonie commémorative lors d'une réunion de l’Assemblée générale, suivie d'une représentation du « Djoniba Dance and Drum Centre », ainsi qu'une soirée culturelle et culinaire avec le chef sénégalais Pierre Thiam.

Le thème de cette année est « Les Felles et l'esclavage ». Une exposition leur est d'ailleurs consacrée dans le Hall des visiteurs, jusqu'en mai 2015. Elle célèbre la force des femmes esclaves, qui sont nombreuses à avoir réussi à transmettre leur culture africaine à leurs descendants malgré les nombreux abus qu’elles ont subis. Il n’est pas surprenant que leur combat pour s’affranchir de leur condition d’esclave ait également influencé la lutte pour les droits des femmes qui a démarré au 19e siècle.

New York accueillera aussi une manifestation organisée pour des organisations non-gouvernementales sous le thème « Les femmes et l’esclavage: Quel effet sur les droits des femmes aujourd’hui ? », qui aura lieu le 26 mars à 2015, suivie par une vidéo-conférence mondiale le 27 mars 2015. Des étudiants du Brésil, de la Trinité-et-Tobago et des États-Unis, entre autres, partageront leurs points de vue sur l'histoire de l'esclavage et de la traite.

Les Centres d’information des Nations Unies à travers le monde organiseront également de nombreuses activités éducatives sur les causes, les enseignements et l’héritage de la traite transatlantique des esclaves.

(Extrait sonore : Damien Bernadin, Chef du projet pour l’Arche du retour; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...