Ukraine: Ban Ki-moon condamne les bombardements qui pillonent la ville de Debaltseve et s’inquiète du sort des civils

Écouter /

Les dégas causés par les bombardements dans l’est de l’Ukraine. Photo: UNDP-Ukraine

Alors que les combats font rage à Debaltseve, dans l'est de l'Ukraine, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, s'inquiète vivement du sort des civils qui sont pris au piège, sans services de base, dans cette ville située à 75 kilomètres de Donetsk.

Le Secrétaire général condamne notamment dans les termes les plus fermes les informations circulant sur les bombardements indiscriminés qui prennent pour cible la ville de Debaltseve. Il appelle les deux parties à retirer immédiatement leur positions militaires des zones à forte densité de population.

Ban Ki-moon indique qu'il se joint aux autres membres de la communauté internationale pour appuyer la proposition du Président en exercice de l'OSCE, l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, d'établir une trêve temporaire qui permettrait d'évacuer immédiatement les civils qui se trouvent à Debaltseve. Le Secrétaire général note toutefois que cette proposition ne pourra aboutir que suite à des négociations menées de bonne foi.

Ban Ki-moon a également réitéré son appel pour l'établissement d'un cessez-le-feu durable ainsi que pour une action politique et diplomatique urgente. Les signataires des accords de Minsk et la communauté internationale dans son ensemble doivent assumer leurs responsabilités et s'assurer que ce conflit prenne fin, a-t-il souligné. L’ONU, quant à elle, se tient prête à appuyer la consolidation d'un processus de paix viable et durable.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...