Terrorisme : Le Conseil de sécurité s'attaque aux sources de financement de l'EIIL

Écouter /

Le Conseil de sécurité (photo d’archive). Photo: ONU/Loey Felipe

Le Conseil de sécurité a adopté ce matin, à l'unanimité, la résolution 2199 qui vise à assécher les sources de financement de l'EIIL, l'État islamique d'Iraq et du Levant, ainsi que du Front el-Nosra et d'autres individus, groupes, sociétés ou entités associés au groupe terroriste Al-Qaida.

Par la résolution adoptée ce matin, le Conseil de sécurité se dit vivement préoccupé par les informations selon lesquelles des dons extérieurs continuent de parvenir à l'EIIL et au Front el-Nosra ainsi que par la prolifération d'armements, notamment des systèmes portables de missiles sol-air, en leurs mains.

Les Quinze soulignent que les États sont tenus de bloquer sans tarder les fonds et ressources économiques appartenant à l'EIIL et au Front el-Nosra. Ainsi, ils condamnent fermement toute participation au commerce direct ou indirect de pétrole et de produits pétroliers, d'unités de raffinage modulaires et de matériels connexes avec ces deux groupes.

Le Conseil de sécurité se dit également déterminé à prévenir les enlèvements et les prises d'otage perpétrés par les groupes terroristes et à faire en sorte que les otages soient libérés en toute sécurité sans que soient versées des rançons ni accordées de concessions politiques.

Par ce texte, les Quinze note par ailleurs avec préoccupation que l'EIIL, le Front el-Nosra et d'autres entités associés à Al-Qaida génèrent des revenus en procédant, directement ou indirectement, au pillage et à la contrebande d'objets appartenant au patrimoine culturel de l'Iraq et de la Syrie.

Au cours de la matinée, les Quinze ont par ailleurs décidé de reconduire jusqu'au 12 mars 2016 le mandat du Groupe d'experts sur les sanctions contre le Soudan.

(Extrait sonore : François Delattre, Représentant permanent de la France auprès de l'ONU)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...