Syrie : suite à la crise l’UNESCO cherche à “Combler les lacunes d’apprentissage pour les jeunes”

Écouter /

Photo: UNESCO

L’UNESCO a annoncé ce jeudi le lancement d'un nouveau programme éducatif «Combler les lacunes d’apprentissage pour les jeunes”, afin de combler les écarts de formation de dizaines de milliers de jeunes réfugiés syriens en Jordanie, au Liban et en Iraq, ainsi qu'en Syrie.

Alors que le conflit en Syrie entre dans sa cinquième année, plus de 3 millions d’enfants et de jeunes ont été forcés de quitter l’école en Syrie.

Selon la dernière analyse régionale près de 70% des réfugiés syriens âgé entre 15 et 30 ans n'ont toujours pas accès à l'éducation formelle.

Ce programme sur deux ans prend en charge l’accès à la qualité secondaire et l’enseignement supérieur, la formation des enseignants, ainsi que la résilience des systèmes éducatifs dans les pays touchés par le conflit.

Selon l'UNESCO l’impact de la crise sur l’éducation en Syrie reste négligée. Si les pays ne parviennent pas à fournir aux jeunes les connaissances et les compétences nécessaires pour s'acquitter de leurs aspirations et de contribuer à la relance et le développement, la région devra faire face à des défis plus importants, y compris des niveaux élevés de chômage, la violence, la criminalité et l’extrémisme.

En construisant des systèmes éducatifs souples, affirme l'UNESCO, l’éducation peut faire pencher la balance en faveur de la paix.

(Extrait sonore : Claude Akpabie, responsable du Département de l'éducation du Bureau de l'UNESCO à Amman; propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

Écouter /
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...