Syrie : le PAM condamne le détournement de son aide alimentaire par l’Etat islamique

Écouter /

Photo : PAM

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s’est dit extrêmement préoccupé par la circulation d’images sur les réseaux sociaux montrant des rations alimentaires de l’agence onusienne frappées du sigle de l’Etat islamique en Syrie, également appelé l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL).

Dans un communiqué de presse publié cette semaine, le PAM a précisé qu’il s’efforçait de vérifier l’authenticité des photographies incriminées, le lieu où elles ont été prises et les circonstances entourant cet incident.

Selon le PAM, ces dernières semblent avoir été prises à Dayr Hafir, dans l’est du gouvernorat d’Alep, à environ 50 kilomètres de la ville d’Alep. La dernière intervention de l’agence de l’ONU à Dayr Hafir date du 5 août 2014, où un convoi a livré 1.700 rations alimentaires, soit suffisamment pour nourrir 8.500 personnes pendant un mois.

Le PAM a par la suite appris que, au mois de septembre 2014, l’EIIL était rentré par effraction dans les entrepôts du Croissant-Rouge arabe syrien (CRAS) à Dayr Hafir, où des rations alimentaires non distribuées pourraient avoir été stockées – le CRAS est un partenaire du PAM. Dans la mesure où les zones sous contrôle de l’EIIL sont toutes situées dans des zones dangereuses, la capacité du PAM à surveiller les distributions de vivres est fortement limitée.

« Le PAM condamne ce détournement de l’aide alimentaire dont les populations ont désespérément besoin à l’intérieur de la Syrie. Nous exhortons toutes les parties au conflit à respecter les principes humanitaires et à autoriser les travailleurs humanitaires, y compris nos partenaires, à fournir des vivres aux familles les plus vulnérables et affamées », a déclaré le Coordonnateur d’urgence régional du PAM pour la crise syrienne, Muhannad Hadi.

Le PAM opère de manière ininterrompue depuis le début de la crise, fournissant chaque mois une assistance alimentaire à plus de 4 millions de personnes en Syrie et à plus de 1,8 million de réfugiés syriens dans les pays voisins.

 

(Extrait sonore: Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM à Genève; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Classé sous L'info, Le Journal.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...