Somalie: le Conseil de sécurité s'inquiète de la poursuite de la crise politique

Écouter /

 

Enceinte onusienne à Mogadiscio en Somalie. (Photo: Ari Gaitanis)

Le Conseil de sécurité a publié, vendredi, une déclaration à la presse dans laquelle il s'inquiète de la poursuite de la crise politique en Somalie et de son impact sur la stabilité du pays. Les Quinze ont ainsi encouragé les dirigeants politiques du pays à redoubler d’efforts pour établir un gouvernement inclusif et représentatif. Le Conseil a aussi appelé à l'établissement, sans plus de délai, d'une Commission électorale nationale indépendante et a exhorté le nouveau Gouvernement, une fois qu'il sera formé, à accélérer la mise en oeuvre de la "Vision 2016" du Gouvernement fédéral.

Dans une interview accordée au Centre des nouvelles de l’ONU, Nicholas Kay, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, explique que la "Vision 2016" est l'articulation par la Somalie de son propre programme politique. Ce programme repose sur la création d'états membres fédérés, sur la révision de la Constitution et sur l'organisation d'élections démocratiques d'ici au mois de septembre 2016.

"C'est un exemple d'ingénierie politique énorme et incroyable réalisé par les Somaliens", affirme Nicholas Kay pour qui, l'établissement d'un système d'États fédérés fonctionnel et inclusif est le seul moyen d'établir une paix durable en Somalie.

(Extrait sonore: Nicholas Kay, Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie; propos recueillis par Mark Hudson)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...